RDSISQ

Historique

Depuis les 20 dernières années, des améliorations indéniables ont été accomplies dans le monde de la protection contre les incendies et de secours. Une nouvelle loi, la mise en place des schémas de couverture de risque, pour ne nommer que ceux-là, y ont contribué de façon certaine. Tout n’est pas parfait, mais beaucoup d’améliorations concernant la prévention, la formation, les opérations, ainsi que les équipements, ont été réalisées, et ce, en procurant un niveau de sécurité accrue et une réduction des pertes de vie et des pertes matérielles.

Mais tous ces changements et ce temps parcouru auront aussi contribué à modifier le travail des directions de service d’incendie et de secours. Les défis relevés par les directions d’aujourd’hui sont bien différents de ceux des années antérieures.

Les relations de travail n’ont pas échappé aux changements, lesquels ont été aussi rapides que soudains. Aujourd’hui, il n’est plus rare de voir plusieurs directions d’organisations autant petites, moyennes ou grandes devoir composer avec la présence d’organisations syndicales, qui, à juste titre, désirent améliorer les conditions de travail de leurs membres, mais dont les intérêts peuvent parfois être opposés à ceux de leurs employeurs.

Durant un bon moment, plusieurs directions de services d’incendie et de secours étaient isolées, seules et semblaient parfois démunies. Aucune véritable tribune traitant de ces particularités n’existait. C’est donc dans cet esprit que plusieurs directeurs motivés, à la recherche de solutions, se sont regroupés vers la fin de l’année 2009 pour échanger sur toutes les facettes du monde de l’incendie et de secours, mais particulièrement sur les relations de travail qui aujourd’hui représente une somme de travail considérable pour les gestionnaires.

Ce comité, formé de directeurs au statut unique de gestionnaire (cadre), c’est-à-dire sans concurremment occuper un poste syndiqué dans un autre service d’incendie et de secours, s’est réuni à quelques occasions chaque année et a permis aux officiers présents d’échanger sur des sujets d’intérêts comme les négociations, les griefs, l’arbitrage, la gestion de la discipline, etc., mais également sur tous les autres aspects de cette profession.

De ces rencontres, de nouvelles avenues et solutions aux défis que représente aujourd’hui la gestion d’un service d’incendie et de secours ont été partagées.

Comme aucun regroupement de directeurs des services d’incendie et de secours au statut unique de gestionnaire (cadre) n’existait au Québec, ce fut une suite logique dans le développement du travail amorcé en 2009 de donner à ce comité, des assises solides, une véritable voix aux gestionnaires d’aujourd’hui et de demain.

C’est ainsi qu’a été formé en 2015 le Regroupement des directeurs des services d’incendie et de secours du Québec. Ce regroupement met l’emphase sur la gestion des services d’incendie et de secours et sera la voix des officiers cadres d’aujourd’hui et de demain. Il sera un interlocuteur de premier choix tant pour tous les intervenants du monde de l’incendie et de secours que pour le ministère de la Sécurité publique.

Des regroupements ou associations similaires, composés uniquement de gestionnaires à statut unique de cadre, sont déjà présents en Ontario, et ailleurs depuis longtemps.

Le regroupement des directeurs des services d’incendie et de secours du Québec est et sera, de par sa mission et ses valeurs, une véritable entité composée de gestionnaires chevronnés avec une expertise inégalée dans la gestion des services d’incendie et de secours.